Sale! la adidas stan smith, de la rue aux quartiers chics un malaise View larger

Online only

la adidas stan smith, de la rue aux quartiers chics un malaise

65FFC332

New

la marque aux 3 bandes adidas,la adidas stan smith, de la rue aux quartiers chics un malaise

More details

9999 Items

$75.00

-$25.00

$100.00

More info

En 2011, l’annonce d’un éventuel arrêt de la production de la Stan Smith a suscité une vive émotion. Comment un tel classique symbole de l’excellence française pouvait-il disparaître A l’époque, j’avais senti le  coup  que nous préparait Adidas une réédition collector d’ici quelques années. La marque aux trois bandes a choisi de la raréfier pour lui redonner de la valeur. C’est exactement ce qui s’est produit en 2013. La Stan Smith revient en grande pompe. La presse s’empare du sujet. De nombreux articles font l’echos de son retour Tendances de mode, Le Parisien, Huffington Post, GQ, Closer Mag, Le Figaro… C’est pas mal pour un modèle qui était à l’agonie 2 ans auparavant. Afin de redorer son image, Adidas a opté pour une production limitée et une distribution dans un lieu branché comme Colette. Le moment n’a pas été choisi au hasard. Le concept store a eu une première livraison le 5 septembre et une seconde le 23… pour la Fashion Week de Paris. La stratégie de  premiumisation  ne s’arrête pas en si bon chemin. Adidas a créé des Stan Smith pour des personnages influents Sarah Andelman Colette, Kate Moss… Ce come back ne fait pas que des heureux. On ressent comme un parfum de malaise. La Stan Smith fait partie des modèles qui sont très marqués d’un point de vue sociologique. Elle est la paire du  peuple , celle qui a du style et qui demeure accessible aux petites bourses. Elle était la basket trouvable dans les marchés cosmopolites et conviviaux. Une fois la paire usée, les plus anciens prenaient du plaisir à sortir 150 francs dans les années 80 ou 300 francs dans les années 90 pour en racheter une. Le prix de l’édition collector 100 euros a choqué. Bien qu’il n’ait rien de scandaleux au regard des tarifs pratiqués sur le marché, pour de nombreux fans, c’est  foutage de gueule . La Stan Smith est morte, vive la Stan Smith L’édition 2013 se veut glamour et élitiste. Elle revient un peu comme une femme qui grâce à un expédient, a réussi se débarrasser d’un passé encombrant. Malgré son air de parvenue, elle s’en est allée vers un monde fait de strass et de paillettes…. Cet édito pourrait ressemblait à un coup de gueule mais il n’en est rien. Je ne donne pas du tout mon avis. J’ai essayé de retranscrire un sentiment partagé par de nombreux fans. Comment vous situez vous par rapport à ce retour Etes-vous de ceux qui pensent que la Stan Smith a perdu son âme Ou au contraire, pensez-vous que cette montée en gamme était inévitable afin d’assurer la pérennité du modèle Photo Hypebeast